Kinésithérapie

Mode de paiement

Système du tiers payant 

Dans ce cas l’assuré paye au kinésithérapeute uniquement la partie à sa propre charge car le kinésithérapeute envoie à la fin du traitement une facture à la CNS, pour recevoir la partie des frais à charge de l’assurance maladie. Le kinésithérapeute restitue ensuite l’ordonnance à l’assuré et lui remet un mémoire d’honoraires sur lequel la partie à sa charge et la partie à charge de la CNS sont clairement indiquées.

Le système tiers payant s’applique uniquement si la demande de validation provient directement du kinésithérapeute et si les soins de kinésithérapie sont prestés au Grand-Duché. Dans le cas où l’assuré demande lui-même la validation de l’ordonnance auprès de la CNS ou si les soins de kinésithérapie sont prestés en dehors du Grand-Duché de Luxembourg, les soins doivent toujours être payés intégralement et la part à charge de la caisse est alors remboursée sur demande.

Veuillez noter que pour les travailleurs frontaliers, la prise en charge des soins reçus dans le pays de résidence relève de la compétence de leur caisse locale.

Avance des frais par l'assuré

Dans ce cas le kinésithérapeute présente à la fin du traitement une facture à l’assuré reprenant le montant total à payer, c’est-à-dire la part à charge de la caisse ainsi que la part éventuelle à la charge de l’assuré. Après paiement l’assuré demande lui-même à sa caisse compétente (CNS ou caisse de maladie du secteur public) le remboursement de la part à sa charge.

Pour pouvoir bénéficier du remboursement d'une facture de kinésithérapie, la facture doit :

  • porter le numéro matricule de l’assuré, son nom et prénom et le numéro du titre de prise en charge;
  • être valablement acquittée;
  • être accompagnée de l'ordonnance médicale.

Taux de prise en charge

Le taux de prise en charge des frais est fixé à 70% pour les actes liés à une pathologie courante.

Les traitements dans le cadre d’une pathologie lourde ou d’une rééducation post-chirurgicale, ainsi que les traitements d’enfants de moins de 18 ans sont pris en charge à 100%.

Attention : certains suppléments pour lesquels la convention des kinésithérapeutes prévoit une facturation ne sont pas pris en charge (tel que un rdv non décommandé).

Dernière mise à jour