Cas particulier : Royaume-Uni (situation Brexit)

Lors d'un séjour à l'étranger dans le cadre d'études, un accès immédiat aux soins de santé peut toujours s'avérer nécessaire.

Important : Tout soin délivré lors d'un séjour au Royaume-Uni, qui n'est pas urgent mais programmé ambulatoire (p. ex. aides visuelles, couronnes dentaires, prothèses dentaires, simples consultations sans diagnostic etc.) n'est pas remboursé.

J'ai commencé mes études au Royaume-Uni avant le 31/12/2020. Mes études s’achèveront en 2023. Puis-je continuer à utiliser ma CEAM au Royaume-Uni ?

L'accord de retrait protège les droits acquis des jeunes luxembourgeois qui résident habituellement au Luxembourg et étudient déjà au Royaume-Uni avant la fin de la période de transition. Vous pourrez continuer à bénéficier d'une CEAM à utiliser au Royaume-Uni pendant la durée de vos études. Vous devrez présenter votre carte européenne d’assurance maladie (CEAM ou certificat provisoire) en cas de soins urgents.

Attention : Les ressortissants luxembourgeois étudiant au Royaume-Uni (bénéficiant de l’accord de retrait) devront être détenteurs d’un titre de séjour (« settled status »).
Pour de plus amples informations visitez le site du gouvernement du Royaume-Uni.

Je commence mes études au Royaume-Uni après la fin de la période de transition (31/12/2020). Qu’en est-il de mon assurance maladie ?

Vous rentrez dans le cadre de l’accord de commerce et de coopération qui prévoit des dispositions en matière de prise en charge des soins de santé des étudiants similaires aux règlements européens de coordination de sécurité sociale. Vous pourrez continuer à utiliser votre carte européenne d’assurance maladie (CEAM ou certificat provisoire) en cas de soins urgents.

Attention : Les ressortissants luxembourgeois commençant leurs études à compter du 1er janvier 2021 doivent être détenteurs d’un titre de séjour. Pour de plus amples informations visitez le site du gouvernement du Royaume-Uni

Dernière mise à jour