Médecins

Les médecins au Luxembourg travaillent en tant qu’indépendants en répondant à un système de médecine libérale. Ils occupent soit des cabinets privés individuels, soit ils s’associent avec un ou plusieurs médecins dans un cabinet.

Généralités

Le rôle des médecins

La tâche principale des médecins est le traitement et la prévention de maladies. On parle dans ce contexte de prestation de soins primaires, qui est principalement exercée par des médecins généralistes et spécialistes dans des cabinets médicaux.

Il est conseillé de choisir un médecin généraliste pour soi et un pédiatre et/ou médecin généraliste pour son enfant qui sera la première personne de contact en cas de maladie. L’assuré s’adresse alors au médecin généraliste ou au pédiatre en premier lieu. Celui-ci l’orientera par la suite. Si le médecin habituel n’est pas disponible, l’assuré peut contacter un autre médecin, conformément au principe du libre choix du prestataire.

Le libre choix du prestataire

Sauf en cas d’urgence, l'assuré a le libre choix du prestataire de santé. Il peut également consulter un médecin spécialiste sans passer préalablement par un médecin généraliste et n’a pas besoin de transfert / d’ordonnance de son médecin pour consulter le spécialiste. L’assuré a le droit de changer de médecin à tout moment.

Cependant, en milieu hospitalier, le choix peut souvent être limité, du fait que les structures organisationnelles des hôpitaux ne permettent qu’aux professionnels de santé agréés par l’établissement de dispenser des soins médicaux.

Les spécialités médicales

Au Luxembourg, le terme « médecins » (hormis les médecins-dentistes) regroupe les médecins pratiquant la médecine générale et les médecins spécialistes. Les différentes spécialités en médecine reconnues au Luxembourg sont définies par un règlement grand-ducal, en voici quelques exemples : cardiologie, chirurgie générale, dermatologie, gastro-entérologie, ophtalmologie, pédiatrie, urologie, …

Conventionnement obligatoire du médecin

Pour que des prestations comme les consultations, les visites, les actes, les services médicaux et de soins donnent droit à une prise en charge par la caisse de maladie, celles-ci doivent être fournies par des prestataires qui sont conventionnés. Au Luxembourg, il existe un système de conventionnement général et obligatoire. Tous les médecins et médecins-dentistes autorisés à exercer au Luxembourg sont donc obligatoirement et automatiquement conventionnés et obligés de respecter les nomenclatures et tarifs.

Conditions de prise en charge

Affiliation à l’assurance maladie

Toute personne travaillant au Luxembourg est obligatoirement affiliée auprès de la CNS ou de la caisse du secteur public compétente et a ainsi la possibilité de coassurer ses membres de famille afin de bénéficier des soins médicaux au Luxembourg. L’assuré reçoit une carte de sécurité sociale qui porte le numéro national d’identification à 13 chiffres, qui est à présenter aux prestataires de santé.

Actes et services prévus par la nomenclature

Afin qu’un acte ou service délivré par un médecin puisse être remboursé, cet acte/service doit être inscrit dans une nomenclature. Pour les médecins et médecins spécialistes, ces actes sont repris dans la nomenclatures des actes et services des médecins.

Limitation des prises en charge

Autorisation

Certains actes ou services ne peuvent être pris en charge que sur autorisation ou autorisation préalable de la Caisse nationale de santé (CNS), sur avis conforme du Contrôle médical de la sécurité sociale (CMSS). Dans la nomenclature des actes et services des médecins, ces actes sont signalés par ACM (accord du Contrôle médical requis) ou APCM (accord préalable du Contrôle médical requis).

Nombre de consultations/visites

La CNS ne prend en charge (sauf autorisation demandée préalablement ou justification médicale acceptée, sur avis conforme du Contrôle médical) :

  • qu’une consultation ou visite du médecin généraliste ou du médecin spécialiste de la même discipline médicale par 24 heures, à moins qu'il n'y ait intervention du service médical d'urgence,
  • que deux consultations ou visites du médecin généraliste ou du médecin spécialiste de la même discipline médicale par période de sept jours,
  • que douze consultations ou visites du médecin généraliste ou du médecin spécialiste de la même discipline médicale par semestre, à moins qu'il ne s'agisse de consultations ou de visites délivrées en long séjour gériatrique ou en séjour stationnaire hospitalier.

Les renouvellements d'ordonnance et les injections et pansements en série ne sont pas pris en considération pour l'application des dispositions qui précèdent.

Convenance personnelle

Les médecins ont le droit de mettre en compte des suppléments d’honoraires pour convenance personnelle, sous condition que l’assuré ait été informé préalablement. Le traitement en question ne peut être commencé que lorsque l’assuré autorise le médecin à facturer le supplément d'honoraires, qui sera à sa charge.

Urgences médicales

Il est conseillé de se rendre uniquement dans un des services d’urgences des hôpitaux de garde lorsqu’on tombe gravement malade, pour une blessure aiguë, fracture, etc.

Maisons médicales

Les maisons médicales ont été mises en place afin d’assurer un service de remplacement des médecins généralistes chaque fois que l’assuré nécessite des soins de médecine générale pendant les heures du soir ou de la nuit (20h à 7h), les week-ends et les jours fériés (8h-7h).

Pendant les heures de fermeture des cabinets médicaux, les maisons médicales fournissent un service de remplacement, sous forme de permanence de médecine générale. Il est important de souligner qu’il ne s’agit pas de services d’urgences et qu’en cas d’urgence médicale, l’assuré doit composer directement le 112.

Au Luxembourg, trois maisons médicales de garde ont été créées : Luxembourg-ville, Esch-sur-Alzette, Ettelbruck.

Urgences pédiatriques

Lorsqu’un enfant tombe gravement malade, il existe la maison médicale pédiatrique (KannerKlinik) ou, en deuxième ressort, le service d’urgence pédiatrique, tous les deux situés au Centre hospitalier du Luxembourg (CHL). Après l'admission administrative par la réception du CHL, une infirmière de tri et d'orientation orientera le patient soit vers le service des urgences pédiatriques soit vers la KannerKlinik, selon le motif d’admission et des critères de tri scientifiques.

Ces services proposent des soins par des médecins pédiatres. Du lundi au vendredi de 19h à 22h pendant toute l’année. Les week-ends et jours fériés de 9h à 21h.

La Policlinique Pédiatrique gère les URGENCES 7j/7 de 8h à 20h. Elle se situe au rez-de-chaussée de l’Hôpital Kirchberg.

Soins reçus à l’étranger

Soins programmés auprès d’un médecin à l’étranger (un pays de l'Union Européenne, en Islande, au Liechtenstein, en Norvège et en Suisse)

Il existe la possibilité de décider délibérément de se faire soigner à l'étranger :

En cas de soins ambulatoires (soins à l'hôpital sans nuitée ou en dehors de l'hôpital, p.ex. cabinet médical...)

Un accord préalable n'est pas nécessaire. Les soins programmés ambulatoires sont remboursés par le Luxembourg selon les conditions, les taux et tarifs luxembourgeois. Lorsque les soins sont donnés au moyen d'infrastructures ou d'équipements médicaux hospitaliers hautement spécialisés et coûteux, un accord est nécessaire.

En cas de soins stationnaire

Vous nécessitez un accord préalable de la part du Luxembourg afin que les soins puissent être pris en charge. Sur présentation d'une demande de transfert établie par un médecin et suite à un avis favorable du CMSS.

Soins urgents (soins nécessaires pendant un séjour à l’étranger)

Lors d’un déplacement à l’étranger, un accès immédiat aux soins de santé peut toujours s’avérer nécessaire. Afin de limiter les problèmes et de simplifier la vie au maximum, différentes démarches sont à effectuer avant, pendant et après les vacances. Les destinations peuvent être subdivisées en trois catégories.

Soins reçus dans le pays de résidence d’un travailleur frontalier

Pour les travailleurs frontaliers, la caisse du pays de résidence est compétente pour la prise en charge des soins de santé délivrés dans ce pays. Pour les soins médicaux délivrés au Luxembourg ou tout autre pays, le travailleur frontalier peut demander son remboursement à la CNS.

Dernière mise à jour